Lincoln-by-ALZON

« La fin du règne » / Abraham Lincoln

Alzon

Œuvre originale unique certifiée Art-Trust
Technique : Contemporary Dot-Art sous Plexiglas (Diasec)
Format : 100 x 100 cm

VENDU EXCLUSIVEMENT EN BITCOIN
Pour toute information, contactez : alzon.gallery@yahoo.fr

Pay With Bitcoin

.

Avec « La fin du règne », Alzon travaille sur une nouvelle démarche artistique, nous parlant ici d’Économie et de suprématie.

Le 16e Président Abraham Lincoln, au premier plan de l’œuvre, incarne la suprématie américaine qui voit son destin de première puissance mondiale renversé par la Chine. Cette dernière est représentée à travers ses Yuans à l’effigie de son ancien Président Mao Zedong.

Afin de radicaliser davantage sa démarche, Alzon amplifie le clin d’œil au Marché monétaire en proposant cette œuvre à la vente exclusivement en Bitcoin*. Alzon met ainsi en exergue le grain de sable que représente le Bitcoin dans la fabuleuse mécanique des monnaies. En effet, l’engouement et la spéculation autour de cette nouvelle devise font naître de nombreuses interrogations. Le Bitcoin ne dépend ni d’un État, ni d’une Banque centrale et suscite de plus en plus d’intérêt spéculatif, tout comme le marché de l’Art d’ailleurs.

La demande étant tellement soutenue et élitiste pour se procurer des Bitcoins, que seuls les plus avertis pourront s’offrir cette monnaie… et donc « La fin du règne ». Serez-vous l’acquéreur de la première œuvre d’Art volontairement réservée au Bitcoin ?

Pour acquérir cette œuvre unique, contactez : alzon.gallery@yahoo.fr

.

*Le Bitcoin en quelques mots…

Le Bitcoin, surnommé l’or numérique, est une monnaie créée en 2009 semblerait-il par un collectif japonais, mais le mystère reste entier. Cette monnaie électronique n’a pas vocation à exister sous forme de pièce ou billet papier. Elle doit donc son existence à l’informatique et sa fortune à l’Internet. Sa couverture médiatique grandissante contribue chaque jour à en augmenter sa valeur. Certains États y voient un intérêt économique et légifèrent dans ce sens. L’Allemagne a ainsi officialisé cette devise depuis le mois d’août, le but étant d’autoriser pour mieux contrôler, plutôt que de laisser le Bitcoin proliférer en marge des circuits officiels.

LINCOLN_ALZON